CLAJ - Culture Loisirs Animation Jeunesse du Poher

Culture Loisirs Animation Jeunesse
Animation et accompagnement au service de l'enfance et de la jeunesse du Poher

Actu Loisirs 3-12 ans Loisirs 11/17 ans Guide des loisirs Informations Ressources Musiques Actuelles Espace Public Numérique Revues de presse Animation de la vie locale

À Carhaix, le graff devient tout un art et c’est magnifique

5

Les jeunes du centre de loisirs sont venus, vendredi après-midi, avec les responsables de l’animation jeunesse du Claj et de Poher communauté découvrir le remarquable travail de leurs petits copains.

 

Un groupe de jeunes de l’accueil de loisirs et du Claj ont pu découvrir les techniques du graff avec l’artiste Ezra. Ensemble, ils ont animé, en couleurs, les murs de l’ancien centre équestre.

La semaine dernière, le graffeur Ezra est venu dans la commune, il encadrait un groupe de jeunes issus de l’accueil de loisirs et de l’espace jeunes du Claj. Leur mission ? Donner des couleurs aux murs en parpaings de l’ancien centre équestre de la vallée de l’Hyères qui, aujourd’hui, est mis à disposition de plusieurs associations carhaisiennes.

« Je chasse les grands murs »

« On a réalisé plusieurs projets avec lui, indique Jean Yves Beby, responsable du Claj, tout d’abord la façade nord de ce centre équestre puis une fresque intérieure à la maison de l’enfance et aujourd’hui ces pans de murs. Cela a permis de créer une passerelle entre le centre de loisirs et la maison des jeunes et de créer un mix d’enfants », poursuit-il.

 

« Je chasse les grands murs », explique l’artiste. Présent vendredi, l’adjoint à la culture, Serge Couteller, verrait bien la municipalité lui confier le mur d’enceinte du stade Charles Pinson ou encore les dessous du pont de la gare !

 

Une thématique liée au passé des locaux

« Ici l’enjeu était de trouver la thématique liée avec l’ancien centre équestre, il y a ainsi des chevaux, des papillons, des abeilles, un renard, des cygnes…. Avec des impacts de couleurs, j’ai tracé les grandes lignes du projet, les enfants ont complété les différentes zones et ont pu découvrir le lettrage en 3D, en 2D avec des notions de proportion, de perspective, d’ombre et de lumière », détaille Ezra. Le rendu ne manquera pas d’attirer l’œil des promeneurs.